Cadres noirs de Pierre Lemaître

Pierre Lemaître est un scénariste et romancier français (Paris 1951) ayant une formation de psychologue; il connait un grand succès depuis le Prix Goncourt 2013 avec son roman picaresque Au revoir là haut. Ses livres sont en cours de traduction dans plus de trente langues ! Ses polars ont reçu au moins huit prix.  Il vit de sa plume depuis 2006.

J’ai commenté dans ce blog en juillet 2015 le polar Alex (2011) et en août 2015 un autre polar Robe de marié (2009) que j’ai trouvé excellents. Voici un autre polar, Cadres noirs paru en 2010. Ce qui m’épate  chez cet auteur est sa diversité avec les thèmes et l’approche psychologique sans pareil de ses personnages. On reconnaît ici la patte de quelqu’un qui a fait des études de psychologie et qui sait les exploiter avec maestria et un machiavélisme certains.

Ce polar raconte le calvaire psychologique avec la conséquente descente aux enfers d’un cadre quinquagénaire qui veut retrouver une dignité avec un nouvel emploi. Tout ce qu’il entreprendra, tous ses efforts démesurés vont échouer. Au delà du fait divers, c’est une condamnation sans appel de cette société en pleine déréliction, sans morale, sans pitié, sans respect pour l’être humain, une société qui tourne uniquement en fonction de l’appât du gain.

J’avoue avoir eu des sueurs froides en lisant ce livre, au bord presque du malaise, en pensant au millier de gens qui ont dû éprouver un sentiment pareil d’injustice, d’abandon, de détresse, de tristesse infinie face à tant de veulerie.C’est très bien écrit et magnifiquement bien rendu.

Le livre narre la descente aux enfers d’Alain Delambre, 57 ans, ancien DRH au chômage depuis quelques années et qui, naïvement,  parce que l’espoir fait vivre, ne désespère pas de retrouver un emploi et la dignité qui va avec. L’homme a une femme qui travaille encore et deux filles « casées », mais il veut retravailler. Nous assistons pas à pas à son vécu journalier, à ses pensées les plus intimes, à son désarroi, à ses espoirs et à l’aventure qui est à l’origine de ce polar terriblement bien orchestré et qu’il serait très mal venu de spoiler. Je le recommande vivement bien qu’il colle de trop près à une triste réalité dans ce pays en pleine crise de valeurs morales.

Un projet de film de ce livre en 2012 avec Manuel Boursinhac comme réalisateur et Albert Dupontel et Sandrine Bonnaire dans les rôles d’Alain Delambre et de son épouse, n’a pas vu le jour.

CADRES NOIRS, Le Livre de Poche(thriller) 32253,  ISBN 978-2-253-15721-1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s