Rosy & John de Pierre Lemaitre

Afficher l'image d'origine

Pierre Lemaître est un scénariste et romancier français (Paris 1951) ayant une formation de psychologue; il connaît un grand succès depuis qu’il a obtenu  le Prix Goncourt 2013 avec un roman picaresque Au revoir là haut, un livre que j’ai écouté en version audio (au moins quatre heures) et qui m’a tellement plu, que je l’ai acheté; il attend sagement sur l’étagère, une lecture plusieurs fois remise à plus tard. Les livres de Pierre Lemaitre sont en cours de traduction dans plus de trente langues, quel succès ! Ses polars ont reçu au moins huit prix.  Il vit de sa plume depuis 2006.

J’ai commenté dans ce blog tous ses polars, sauf Travail soigné que je me dois de lire encore. Il est préférable quoique non indispensable de les lire dans l’ordre de parution. Ce qui m’épate  chez lui c’est sa diversité dans les thèmes abordés et cette approche si psychologique dans le profil de ses personnages. Aussi j’apprécie particulèrement ses traits d’humour, un humour qui puise dans la dérision et qui sonne juste !

Rosy & John est un opuscule de 140 pages, paru en 2014 qui reprend le délectable commissaire Camille Verhœven; ce serait un « demi livre » comme le qualifie le propre Pierre Lemaître. Car l’écrivain avait annoncé clairement une trilogie, et maintenant nous avons une trilogie et demie. Tant pis pour la logique, on s’en moque, l’important c’est que Verhœven réapparaisse, car il a beau mesurer 1 mètre 45 seulement et avoir un caractère de cochon,  il possède un charme fou et un cerveau d’une rare intelligence. Le titre de ce livre provient d’une chanson que Gilbert Bécaud chantait en 1964, Rosy and John.

Le suspens de cet opus démarre au quart de tour et avec cela, la sécrétion d’adrénaline du lecteur. On fait connaissance très vite avec un poseur de bombes un peu original, un être simple en apparence, mais obscur et complexe en profondeur, et têtu comme une mule. Il faudra tout le savoir faire du commissaire lilliputien avec tout son pouvoir intuitif, pour tirer les parisiens d’un bien mauvais pas…

Car l’histoire se passe à Paris intra-muros et par moments j’avais l’impression de lire du Modiano en accéléré avec la description de parisiens blasés, des squares qui ferment le soir, des agents, du métro, des concierges (en voie de disparition), des cafés, de la police toujours affairée et jamais présente quand il le faut et j’en passe…

Livre très sympa à lire, mais un peu bâclé. C’est normal puisque le commissaire va résoudre l’affaire en trois jours !

ROSY & JOHN, Livre de Poche 33423 (2014),  ISBN 978-2-253-17595-7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s