L’année des volcans de François-Guillaume Lorrain

Afficher l'image d'origine François-Guillaume Lorrain est un journaliste, écrivain et traducteur français né en 1970. Il est normalien de formation et il s’est spécialisé en histoire et critique du cinéma. En 2011, à l’occasion de la sortie en salle de deux versions de La Guerre des boutons, François-Guillaume Lorrain voulut évoquer un autre duel de films jumeaux Stromboli et Vulcano, tournés en 1949 en même temps sur les îles éoliennes et contre le temps.

L’année des volcans (2014)  narre la liaison tumultueuse du cinéaste italien Roberto Rossellini avec l’actrice suédoise Ingrid Bergman dans des conditions d’une totale transgression.

L’actrice Ingrid Bergman dans les années de post-guerre  était une vedette américaine que l’on s’arrachait depuis le film Casablanca de 1942; elle avait détrôné La Divine,  Greta Garbo ! Après avoir visionné à New York un film de Rossellini, Ingrid Bergman en a été bouleversée et lui a écrit une lettre lui proposant de tourner dans un de ses films : « Dear Mr. Rossellini, I saw your films « Open City » and « Paisan, » and I enjoyed them very much. If you need a Swedish actress who speaks English very well, who has not forgotten her German, who is not very understandable in French, and who in Italian knows only ‘ti amo,’ I am ready to come and make a film with you. —Ingrid Bergman).  Le cinéaste ignorait tout de cette actrice mais fut touché par son audace.

L’actrice avait quitté mari et fille pour se rendre en Italie, rencontrer Rossellini et entamer par la suite une liaison qui fit scandale à l’époque. On imagine mal Ingrid Bergman dans le rôle de la sulfureuse qui fait des ravages, mais ce fut le cas. Roberto Rossellini était le compagnon d’Anna Magnani, une actrice italienne avec un tempérament de feu; elle prit très mal cette liaison et n’eut de cesse que de se venger, d’autant plus que Bergman lui avait ravi son film et son homme. Les trois monstres sacrés trainaient des casseroles à l’époque : Rossellini n’était pas remis de la mort de son fils ni du suicide de son père, il sautait d’un projet à l’autre, d’une femme à l’autre; Anna Magnani avait commencé son déclin, elle avait un fils handicapé par la polio et qui vivait en Suisse; quant à Ingrid Bergman, elle s’ennuyait à Hollywood mais aussi dans son mariage avec le neuro-chirurgien suédois Petter Lindstrōm.

La vengeance de la part de  la Magnani a consisté à tourner en même temps que Rossellini-Bergman, un film autour d’un autre volcan :Vulcano par l’allemand William Dieterle et avec elle dans le rôle principal. Il va sans dire que les conditions de tournage furent éprouvantes et que les équipes rivales tenaient à finir le film en premier. En réalité, malgré tout ce qu’on peut imaginer, les deux films furent des flops.

Le livre de F-G Lorrain raconte tout cela avec luxe de détails : le milieu du cinéma et ses magouilles, les pontes des studios qui font comme ils veulent et quand ils veulent, la société de l’époque : la prude et riche Amérique de la post guerre et l’Italie ruinée et appauvrie, le vedettariat, les guéguerres entre les actrices, etc.

Cette histoire sera cher payée par l’actrice Bergman : elle y perdra sa réputation, sa carrière, la garde de sa fille, son argent.

Mais j’ai trouvé que les trois monstres sacrés du livre (Rossellini, Bergman, Magnani) ne sont pas assez approfondis, ils restent comme des personnages en carton pâte. Le mariage entre Rossellini et Bergman est peu traité, la naissance des jumelles est à peine évoquée. C’est surtout le tournage des deux films qui est évoqué dans ce livre et c’est vrai que c’est un fait incroyablement pittoresque. On a du mal à comprendre cette énorme transgression de la part de cette actrice si discrète. Et si ce fut une amour dévastatrice, cela n’est pas expliqué non plus. C’est somme toute une lecture agréable et documentée sur des faits mais non sur des personnes.

Afficher l'image d'origine

L’ANNÉE DES VOLCANS, J’ai lu 10971(2016), Flammarion 2014,  ISBN 978-2-290-10051-6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s