Miniaturiste de Jessie Burton

Afficher l'image d'origineJessie Burton est une comédienne et écrivaine anglaise (Londres 1982) diplômée d’Oxford; ses auteurs de prédilection sont Jane Austen et Margaret Atwood. Jessie Burton prépare déjà la publication d’un deuxième roman pour juin 2016 sous le titre probable de The Muse, un roman portant sur 30 années qui vont de la guerre civile espagnole à Londres 1967, avec 4 héroïnes articulées autour de tableaux égarés (…comme quoi l’art est vecteur de fiction).

Miniaturiste (The Miniaturist, 2014) est le premier livre de Jessie Burton et un vrai coup de maître : il fut best-seller en Angleterre, tiré à 400 000 exemplaires,  ayant été traduit dans plus de 34 langues, et ayant obtenu plusieurs prix. Les droits ont été déjà achetés par Company Pictures de Londres pour en faire une adaptation pour la télévision.

C’est une lecture très agréable,  avec une histoire atypique et assez originale, qui nous promène dans la ville d’Amsterdam au XVII siècle. Il faut savoir que ce roman historique a nécessité plus de 4 ans de travail de documentation de la part de l’écrivaine. L’originalité de l’histoire réside dans le choix d’un sujet historique (la ville d’Amsterdam vers 1686 à l’apogée de sa puissance marchande) avec un point de vue transgresseur et moderne:  d’une part l’homosexualité et d’autre part le choix de sa propre destinée par une jeune fille de 18 ans au sein d’une société très peu tolérante. C’est à mon avis la balance de ces deux pôles qui rendent ce livre accrocheur.

L’écrivaine a imaginé cette histoire en regardant une maison de poupée conservée au Rijksmuseum d’Amsterdam (voir photo jointe) ayant appartenu à Dame Petronella Oortman, une maison miniature évaluée une véritable fortune à son époque (10 000 florins), bien plus qu’une vraie maison de ville de petite taille meublée qui se payait  alors 900 florins…Cela donne la grandeur de cette véritable folie réservée à una classe ayant un pouvoir d’achat considérable.

Afficher l'image d'origine

Ce roman me rappelle un autre roman, celui de Tracy Chevalier publié en 1999, La jeune fille à la perle d’après le tableau de Johannes Vermeer, peint vers 1665, où Tracy Chevalier a inventé toute une histoire à partir du reflet sur la perle de la pièce où se trouve la jeune fille. Le film tiré de ce livre par Peter Webber en 2003 était tout simplement somptueux, chaque image étant un véritable tableau flamand avec des clairs/obscurs épatants.

Miniaturiste est un livre assez épais : 500 pages pour nous narrer la vie de la jeune Petronella Oortman d’à peine 18 ans arrivée à Amsterdam pour épouser un riche marchand de la guilde, de 20 ans son aîné. Cette ville au XVII siècle est très fermée sur elle même; la religion protestante régit de façon austère la vie des marchands groupés en guildes;  ces marchands constituaient une bourgeoisie qui vivait de façon opulente avec beaucoup de serviteurs et qui avait, grâce à leur commerce, toutes les marchandises luxueuses de l’époque : bois précieux, soieries, porcelaines, orfèvrerie, tableaux, tapis, etc . Cet aspect extérieur des choses contraste avec un aspect intérieur plein de secrets, d’imagination et de créativité. Il y a aussi un côté polar dans ce livre dû au personnage qui fabrique les miniatures qu’on envoie à Petronella pour orner et équiper sa maison miniature, personnage  sur lequel nous ne saurons pas tout.

Il ne faut pas dévoiler les secrets de cette famille amstellodamoise car elle constitue la surprise et la tension dramatique du récit; l’ histoire  est très bien menée; elle maintient le lecteur en haleine jusqu’à la fin…

Ci-après un lien de youtube pour ceux qui voudront en savoir un peu plus sur ce succès de librairie:

MINIATURISTE, Gallimard (Le monde entier 2015),  ISBN 978-2-07-014422-8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s