Changer la vie d’Antoine Audouard

Antoine Audouard est un écrivain et ancien éditeur français (1956) qui a déjà publié une dizaine de livres depuis 1977, date de sa première publication à l’âge de vingt ans. Actuellement il vit entre  Paris et New York.

« Changer la vie » est son dernier livre (2015), et le premier livre que je  lis de lui ; c’est un roman d’apprentissage, probablement comportant beaucoup d’éléments autobiographiques; le roman  nous narre la vie d’André Garnier, vingt ans en 1981, l’année de l’installation du socialisme en France pour 15 ans au slogan accrocheur et scandé à tout bout de champ de changer la vie. André à ce moment là se cherche un métier, s’initie en amour, côtoie des copains comme lui, pleins de sève et de ferveur, rêvant d’un monde meilleur et prêts à croquer la vie à pleines dents. Les dons en écriture d’André feront que très vite il deviendra un nègre assez recherché. Un de ses très bons amis, François Chaban (en fait Chabanian) a un père agent de change avec beaucoup de relations, grâce à quoi André et François partiront  vers Big Apple pour un job d’été dans le milieu de l’édition branchée newyorkaise pour André et de la finance pour François.

Nous avons la description par le menu de l’installation des deux potes à New York où tout fonctionne par relations et par strates, où très vite chacun s’installera dans un certain cercle de connaissances et mènera sa barque de son côté. On imagine aisément l’aventure excitante que fut pour les deux frenchies de vivre à Manhattan dans les années 80. Très vite André s’intégrera dans la maison d’édition Hot Press (ah, le nom prédestiné !) qui appartient à des amis du pater Chaban (en fait Chabanian) et commencera à travailler avec un certain succès. Mais André va l’échapper belle parce que devant servir de nègre à Jenny Schwartz afin de raconter ses mémoires, il va s’apercevoir par hasard que les dites mémoires sortaient de l’imagination de Jenny et étaient donc toutes inventées. Ah la la, comme les américains n’ont pas d’Histoire très ancienne, ils s’inventent des histoires mais cela peut être à l’origine de poursuites pour écriture de faux (en matière de poursuites les américains sont très forts). Heureusement que le frenchie André s’est aperçu à temps du pataquès et abandonné le véreux projet. Quant à François, très peu décrit dans le livre, André va découvrir qu’il est homosexuel; il mène sa vie.

Cette escapade new yorkaise est racontée dans un jargon qui comporte beaucoup d’anglais ce qui peut résulter fastidieux pour le lecteur. Les chapitres ont pour titre des chansons de ces années là qui pourraient être évocatrices pour certains.

Puis la vie et son long fleuve -tout sauf tranquille- va passer par là et les deux potes perdus de vue se rencontreront à Paris, à la demande expresse de François. André qui se meut dans le milieu des lettres, est un homme qui prend soin de lui, tandis que François, le svelte, élancé et athlétique François de leur jeunesse, est devenu un obèse morbide (130 kilos), alcoolo et très malade du foie. André culpabilise de ne pas  avoir pris soin de son pote malade, mais les amis se sont définitivement distancés. L’ami François est assez mal décrit dans le roman; il sert surtout d’à valoir pour André qui se met en lumière et pose sous les réflecteurs pour raconter son entrée dans la vie active où le sexe tenait tant de place.

Ce qui sauve ce roman d’apprentissage est l’humour et une certaine acuité du trait. Il n’y a rien d’autre. Pour le changement (changer la vie) nous attendrons encore.

CHANGER LA VIE, Collection Blanche Gallimard 2015,  ISBN 978-2-07-014960

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s