Gravé dans le sable de Michel Bussi

Michel Bussi est un écrivain et politologue français (Louviers 1965), spécialiste de géographie électorale.

En janvier 2014 il a été classé  8ème écrivain français en nombre de livres vendus et en janvier 2015, selon le même classement, il serait le 5ème écrivain le plus vendu (plus de 800 000 exemplaires).  C’est l’écrivain français de polars  le plus lu ; la majorité de ses romans se passent en Normandie. Cet auteur a été plusieurs fois recompensé par des prix dans sa catégorie, certains de ses livres ont même reçu plusieurs prix !

Comme le dit Michel Bussi, Gravé dans le sable  (2007), est un livre qui a connu plusieurs vies. Trois pour être plus précis, la première, il a dormi dans un tiroir sous le titre de L’Ardoise, avant qu’un éditeur accepte de le publier. Lors de la deuxième, il a été rebaptisé Omaha  Crimes. Maintenant sous le titre de Gravé dans le sable il entame sa troisième vie, avec qui sait, peut être une quatrième vie sur grand écran…

C’est un copieux polar de presque 500 pages qui se lit bien parce que l’intrigue est très bien menée et très bien articulée; il y règne une bonne logique dans le déroulement des faits et l’intérêt du lecteur est maintenu en haleine jusqu’au bout du roman. En revanche, le style d’écriture ne m’a pas séduit particulièrement : trop colloquial, trop facile.

Le noeud de la fiction est une substitution d’identité entre rangers nord américains au moment du débarquement sur Omaha Beach en juin 1944.  Ces rangers sont parfois des gamins , débarqués de leur Amérique profonde, ils découvrent la France pour ceux qui resteront en vie. Quelques uns resteront en France mais ils seront jusqu’au bout des américains pur sang, nous observant d’un oeil critique et nous voyant comme des êtres hauts en couleur très proches de la caricature qu’ils se font de nous. Cette histoire de substitution d’identité m’a rappelé le roman du britannique Robert Goddard Par un matin d’automne où il y a aussi une substitution d’identité, mais cette fois, dans le cadre de la Grande Guerre.

Cette substitution d’identité va nous entraîner dans une succession d’aventures entre les USA et la Normandie avec des personnages hauts en couleur qui vont loin dans leurs agissements,  n’hésitant devant rien .

Grâce à Sylvie L. et son prêt, je connais maintenant Michel Bussi, un auteur que je vais croiser plus d’une fois avec mes échanges autour d’auteurs de polars, un genre qui me plaît assez lorsque c’est bien écrit et que l’intrigue est palpitante; c’est un genre que j’apprécie pour me détendre. Je comprends l’engouement massif des lecteurs pour cet auteur.

GRAVÉ DANS LE SABLE, Presses de la Cité 2014,  ISBN 978-2-258-11308-4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s