A suspicious river de Laura Kasischke

Romancière américaine originaire du Midwest (Michigan 1961), mais elle est avant tout une poétesse plusieurs fois primée ainsi qu’une enseignante (l’art du roman) à l’Université de Michigan.

C’est une romancière qui m’intrigue et me surprend; je récidive  avec la lecture d’un quatrième  roman d’elle: A Suspicious River,  sa première publication (Suspicious River 1996) ,  porté à l’écran en 2001 par Lynne Stopkewich avec Molly Parker dans le rôle principal.

Les autres 3 romans de Kasischke commentés dans ce blog sont: A moi pour toujours  et En un monde parfait en février 2014, et Esprit d’hiver en avril 2014.

Tous les romans de Laura Kasischke se passent dans le Midwest, sa région d’origine , une région pauvre mais riche en « péquenauds » hauts en couleur qu’elle dépeint par le menu avec des touches de clairvoyance, voire de méchanceté. Cet écrivain excelle pour nous installer dans un malaise diffus, assez difficile à cerner et qui prend petit à petit. Dans Le monde des livres on lisait que l’univers de LK est un mélange de surréalisme et de thriller, de drame psychologique et de surnaturel domestique, de gothique voire du gore. C’est très juste.

Il y a  beaucoup d’allusions à la nature dans les livres de Kasischke, ce qui est naturel puisque le Michigan est une région rurale. C’est le cas dans ce livre où la rivière qui donne le titre au roman, Suspicious River, est omniprésente et articule le récit autour d’elle et des saisons. C’est aussi le nom du patelin où se déroule l’action. Comme dans les autres romans, la mort est aussi omniprésente , elle rôde et  plombe le récit , le rend si désespérant.

La lecture de ce livre fut douloureuse,  presque insoutenable avec une sensation de détresse qui va crescendo et que je n’avais pas  ressenti aussi fort depuis la lecture de Féroces de Robert Goolrick ou de Sukkwan Island de David Vann. Puis, ce  livre ne ressemble pas aux autres trois livres de Laura Kasischke déjà lus. Ici, c’est la noirceur la plus absolue, décrite avec une précision au scalpel: nous assistons à la déchéance de Leila Murray qui ne pourra pas fuir les traumatismes de son passé ni échapper à son destin.

C’est l’histoire de Leila Murray, une jeune femme de 24 ans, native de Suspicious River , qui travaille comme réceptionniste au Swan Motel où elle tapine pour se faire une cagnotte. Nous n’aurons pas une description détaillée de son physique, mais nous saurons qu’elle est très belle et qu’elle attire les hommes. Le physique de Leila est décrit dans le regard concupiscent que les hommes posent sur elle. Elle gagne de l’ argent mais n’a pas de but précis, on dirait qu’elle cherche à acheter sa propre perdition car depuis son enfance elle sent qu’elle ne pourra pas échapper à son destin. Elle n’éprouve rien au contact des hommes qui monnayent ses charmes et flotte en permanence en dehors de son corps.  Depuis longtemps on abuse d’elle, même le pasteur ou le pompiste du village qui la viole près de la rivière alors qu’elle était encore gamine. C’est un être qui a vécu un traumatisme dans sa petite enfance et qui vit obsédée par la mort, par le sang, le non-être. C’est un être humain en quête d’amour qu’on ne lui donnera pas, en quête de protection qu’on lui refusera. Laura Kasischke nous donne  ici une image de l’Amérique profonde, fissurée, vénéneuse.

Le langage du roman est très cru, sans fioritures, hyperréaliste et jamais vulgaire, il comporte par moments des envolées lyriques afin de nous décrire la nature environnante et cette rivière omniprésente: Suspicious River, la biennommée.

Lorsque  Laura Kasischke était enfant, sa grand mère lui racontait des histoires de meurtres; elle perdit aussi sa  jeune maman brutalement , ce qui donne au récit une connotation autobiographique car Leila,  à l’âge de 7 ans, perdit sa mère, assassinée par son amant et en sa présence. Ce sont des faits qui doivent marquer au fer rouge…non?

 

A SUSPICIOUS RIVER, Christian Bourgois 1999,  ISBN 2-267-01492-0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s