Le Bonheur, ou pas de Andrés Neuman

Ce sont des histoires courtes extraites d’autres contes de Neuman: El que espera, (nouvelles , Anagrama 2000), El último minuto,( nouvelles,  Espasa 2001) et Alumbramiento, (nouvelles,  Páginas de Espuma 2006) avec des personnages esquissés, comme vus de profil. Ce sont des microfictions ou des contes brefs avec des mutations structurales et des recours qui les rapprochent des aphorismes et des poèmes. Andrés Neuman différentie bien ses contes en disant qu’ils sont brefs s’ils s’arrêtent à temps et ils sont courts s’ils s’arrêtent trop tôt. Le seul reproche que je ferais à cette édition, ce sont les caractères typographiques beaucoup trop petits pour des yeux fatigués…

Voici 12 récits courts, extraits d’autres contes, un elixir de conte en somme…entre l’aphorisme et l’histoire brève. Ce bref recueil n’a pas son équivalent en espagnol, je crois.

En bon argentin , Neuman n’oublie pas de citer  Borges, leur monstre sacré. ( Borges est à l’argentin ce que Austen est à l’anglosaxon, pardi…).

Parfois ces contes n’ont ni queue ni tête, et d’après Andrés Neuman, il faut faire appel à sa propre perversité pour se raconter l’histoire. Mais je préfère de loin , dans la brièveté et la concision, le blog ultra design de cet auteur : microrréplicas ( o reflexiones dispersas en 100 palabras, un régal).

Ma préférence, parmi les douze, va à la première micro fiction intitulée :

LE BONHEUR: Je m’appelle Marcos. J’ai toujours voulu être Cristobal.

Je ne veux pas dire m’appeler Cristobal. Cristobal est mon ami ; j’allais dire le meilleur, mais je dirai plutôt le seul.

Gabriela est ma femme.Elle m’aime de tout son cœur et couche avec Cristobal.

C’est un homme intelligent, sûr de lui doublé d’un danseur hors pair. C’est aussi un bon cavalier et un as en thème latin. Il cuisine pour les femmes puis il les croque. Je dirais que Gabriela est son péché mignon.

Quelqu’un de peu avisé pourrait penser que ma femme me trompe : loin de là. J’ai toujours voulu être Cristobal, mais je ne reste pas les bras croisés. Je m’entraîne à ne pas être Marcos. Je prends des cours de danse et je me replonge dans mes manuels scolaires. Je sais bien que ma femme m’adore. Et son adoration est telle, si grande, que la pauvre couche avec lui, avec l’homme que je voudrais être. Au creux des robustes pectoraux de Cristobal, ma Gabriela m’attend, fébrile et les bras ouverts.

Une telle patience me comble de joie. Pourvu que mon application soit à la hauteur de ses espérances et qu’un jour, bientôt, le moment arrive. Ce moment d’amour inébranlable qu’elle a tant préparé, en trompant Cristobal, en s’habituant à son corps, à son caractère et à ses goûts, pour être le plus à l’aise et la plus heureuse possible lorsque je serai comme lui et que nous le laisserons tout seul.

Ce petit livre d’à peine 100 pages, d’une belle couleur rose- bonbon  est aussi un prêt de Sylvie L., admiratrice  de cet argentin jeune et talentueux. Ecoutez-le:

LE BONHEUR, OU PAS,  Cataplum Editions 2010,  ISBN  978-2-07-012942-3

Une réflexion sur “Le Bonheur, ou pas de Andrés Neuman

  1. Oui, tu as bien raison : ce court recueil met en appétit et donne envie d’en lire plus ! Depuis peu, sont disponibles en v.o. du même auteur, à la bibliothèque de l’I.C. : Alumbramiento (Madrid : Páginas de Espuma, 2009) et El equilibrista : aforismos y microensayos (Barcelona : Acantilado, 2005). Petit coup de cœur personnel pour le conte intitulé « Las cartas de los tristes », qui existe également en version audio, texte lu par l’auteur lui-même pour notre plus plaisir ! (Réf. CD: Relatos de amor y desamor / Manuel Rivas ; Andrés Neuman ; Carlos Castán ; Hipólito G. Navarro ; Espido Freire. (Madrid : Habla con eñe, 2009))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s