Une année studieuse de Anne Wiazemsky

Anne Wiazemsky est née à Berlin, elle est la petite-fille de François Mauriac et la fille de Claire Mauriac et du prince russe Yvan Wiazemsky, haut fonctionnaire international; son frère Pierre est le connu dessinateur Wiaz. Elle a une double casquette d’actrice et d’écrivain. Sa carrière d’actrice débuta très tôt, à 18 ans avec Robert Bresson puis avec celui qui deviendra son mari, le cinéaste suisse Jean Luc Godard de 17 années son aîné, divorcé d’ Anna Karina. Ils se marieront clandestinement en Suisse en 1967. Bresson et Godard, deux phares de la Nouvelle Vague du cinéma français. Elle va tourner 6 films avec Godard.

Son travail littéraire a commencé a être reconnu en 1993 avec le Prix des lycéens pour Canines  et en 1998 avec le Grand Prix de l’Académie Française pour Une poignée de gens, adapté au cinéma sous le tître de Toutes ces belles promesses, dont elle a été scénariste. Aujourd’hui elle a publié plus de dix titres… A son grand père François Mauriac, elle avait emprunté une phrase qui deviendra sa devise : le bonheur est d’être cerné de mille désirs, d’entendre autour de soi craquer les branches…Cette phrase la décrit assez bien.

J’ai lu d’elle Mon enfant de Berlin, publié en 2009 et qui raconte l’histoire d’amour fulgurante à la fin de la deuxième guerre mondiale entre sa mère, conductrice d’ ambulance pour la Croix Rouge à Berlin, et du futur  père de Anne, Officier dans l’armée française. Belle histoire d’amour qui ne résistera pas au temps.

Une année studieuse va narrer une autre histoire d’amour et d’apprentissage ( j’aime les histoires d’amour, toujours si différentes, si intemporelles ! ): celle de la narratrice, jeune fille de bonne famille, âgée de 19 ans et du cinéaste suisse Jean Luc Godard de 17 ans son aîné. Le récit se borne à leur rencontre et au vécu difficile de leur première année d’amour presque clandestin. Lui, au faîte de sa carrière , elle timide débutante au cinéma, bachelière désabusée en quête de vocation. Comme ce livre fait bien revivre le Paris intellectuel de l’époque, le rythme trépidant d’une jeunesse qui veut dévorer le monde à pleines dents, qui veut lire tous les livres, voir tous les films, épouser toutes les idées nouvelles. Une vie tumultueuse et riche en rencontres pour certains d’entre eux. Comme on sent bien au fil des pages la fébrilité de ces gens,  des gens qui fument sans arrêt, qui ne tiennent pas en place et qui sentent peut-être les changements de société et de mœurs qui se préparent.

On ne peut que saluer la pugnacité de Anne Wiazemsky pour survivre à tant d’ interdits, à tant de préjugés, à tant de difficultés pour exister, pour vivre cet amour, pour s’affirmer, au milieu de son cercle familial sévère. Et aussi la pugnacité à exister devant cet être difficile, remuant et contestataire qui fut le Godard des années 66-67. On ne peut que admirer Anne Wiazemsky d’avoir eu des maîtres à penser de cette classe, qui l’ont formée, qui l’ont fait rencontrer des gens si intéressants, si ouverts, si instruits, si enrichissants, en somme. Ce n’est pas sur les bancs de la Fac qu’elle aurait pu apprendre autant des choses sur le cinéma, sur la vie, sur les lettres, sur la politique, sur les gens.

Le livre se lit très bien, avec une écriture élégante et déliée et un ton juste qui laisse une certaine nostalgie aux gens qui ont traversé cette époque, déjà si lointaine. Et grand merci à ma chère Catherine S de m’avoir offert ce très bon livre !

Jean-Luc Godard et Anne Wiazemsky au Festival d'Avignon en 1967 © Heritage Images-Leemage

UNE ANNÉE STUDIEUSE,   Gallimard 2012,  ISBN 978-2-07-012670-5

Une réflexion sur “Une année studieuse de Anne Wiazemsky

  1. ME DISTE GANAS DE LEERLO . GRACIAS POR TUS COMENTARIOS SOBRE LA LITERATURA HISPANOHABLANTE , NOS PERMITE TENERSE AL TANTO DE LO QUE AQUI DESGRACIADAMENT POCO SE CONOCE Y GRATIAS ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s