Je reste roi d’Espagne de Carlos Salem

L ‘argentin Carlos Salem a déjà été cité dans ce blog, en espagnol, avec son premier livre , Aller simple ( Camino de ida ). Et Sylvie, de la Bibliothèque Cervantes de Paris , a bien tenu la promesse de me prêter un autre livre de Salem mais cette fois,  en français  (  con  título de Sigo siendo el rey en espagnol ).

Je n’aime pas dire du mal des livres, mais si je dois rester sincère, je me dois de dire que je n’ai pas aimé cette lecture : intrigue trop loufoque tirée par les cheveux, écriture par moments un tantinet vulgaire, personnages superficiels, sans intérêt . Idée originale d’associer le roi d’Espagne au récit, de façon assez bon enfant d’ailleurs, mais, même le roi , dans un rôle plutôt sympathique, ne sort pas avantagé de l’incursion. Ou alors c’est le fait de le lire en français…l’histoire passe moins bien.

La trame est assez obscure : un détective, ancien policier, doit mener une enquête sur la disparition du roi d’Espagne juste avant les fêtes de Noël. Il paraît que le roi serait coutumier du fait de disparaître de courtes périodes, mais cette fois la disparition dure un peu trop et l’opinion publique risque de se déchainer. Prétexte pour plonger dans le milieu de la politique, du journalisme,du banditisme, des affaires, de divers milieux interlopes et sans intérêt. Toute référence à l’argentinité de l’auteur qui était si sympathique dans l’autre livre , a disparu .   Il est question d’un vague personnage argentin patron de bar ou de restaurant, au rôle peu clair et qui fait se poser la question de sa pertinence dans le déroulement du récit.

Un bon paragraphe sur les politiques :...l’honnêteté en politique est un état gazeux qui peut se disperser dans le vent de la nécessité, des intérêts du parti ou de la tendresse pour le fauteuil qui aura fini par prendre la forme de son cul ( sic !, page 52). ou un autre, bien pesé :…quand on est inquiet il n’y a pas plus relaxant que d’inquiéter quelqu’un d’autre…

Désolée Sylvie, j’ai l’impression d’avoir perdu mon temps avec ce gros livre de 392 pages !

JE RESTE ROI D’ ESPAGNE , Actes Sud ( Actes noirs ) 2009,  ISBN 978-2-7427-9750-9

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s